• Francais (FR)
  • English (UK)
  • Italiano (IT)
  • Deutsch (DE)
 ♥Hotel Villa San Michele, a place out of time...
Please select your page

Informations touristiques

Téléchargez la carte touristique officielle de la côte amalfitaine et de la péninsule sorrentine

DESCRIPTION DE LA COTE AMALFTAINE

Amalfi

Amalfi, et en particulier sa côte, est considérée peut-être comme la plus belle d'Italie. Il s'agit d'une belle petite ville de bord de mer dotée d'un climat tempéré et d'une beauté naturelle unique. Amalfi, d'origine romaine, fut la première République maritime d'Italie. Après la chute de l'empire romain, ce fut la première ville à rétablir les relations entre l'Occident et l'Orient en transportant et important en Italie des produits exotiques comme les tapis, le café et le papier. Amalfi possédait sa propre monnaie (le Tarì) et fut la ville de Flavio Gioia, l'inventeur de la boussole, et donna aux marins le premier code maritime connu comme les “Tabula de Amalpha” (Tables amalfitaines).
Voici ci-dessous quelques idées de visites:

Le Dôme, construit vers le VIème siècle, est dédié à l'apôtre André dont les restes se trouvent dans la crypte;
• Le Cloître du Paradis, situé à côté du Dôme, fut contruit au XIIIème siècle avec un style arabe;
• Le Musée du Papier où vous pouvez voir les instruments utilisés au cours des siècles pour créer ce papier fait main;
• La Grotte d'Emeraude, une cavité fantastique connue pour la limpidité et les reflets émeraude de ses eaux. Présence de stalactites et stalagmites aux formes parfois étranges.

Le “Musée du Papier” d'Amalfi
Amalfi est située entre la Valle dei Mulini (la Vallée des Moulins) et la mer. Elle était la capitale d'un Etat prospère.
Cette petite localité implantée sur les parois est connue aussi pour la production de papier fait main. Il n'existe aucun document officiel pour dater l'apparition du premier système de production mais cela devrait être vers la première moitié du XIIème siècle.
Les habitants d'Amalfi ont appris les techniques de production du papier grâce aux Arabes. En effet, elle est appelée “carta bambagina” du nom de la ville arabe El Mambig, bien qu'une autre école pense que le nom soit associé à “bambagia” (coton).
Beaucoup d'étrangers, attirés par la qualité du produit, venaient à Naples pour avoir leur travail imprimé sur le papier d'Amalfi. Il est impossible d'établir le nombre de moulins à papier dans la Valle dei Mulini (Vallée des Moulins).

Ce musée est situé dans un ancien moulin à papier datant du XIVème siècle.
Aujourd'hui, cette ancienne papeterie transformée en musée permet de voir les instruments utilisés au cours des siècles pour fabriquer le papier à la main.

Le procédé traditionnel de fabrication à la main du papier (dit papier cuve ou papier à la cuve) de Amalfi était composé des phases suivantes:

1) La matière première, constituée de chiffons en coton, en lin et en chanvre, est amassée dans des cuves en pierre spéciales (piles), triturée et réduite en bouillie par les coups puissants de maillets en bois, renforcés par des clous en fer. La texture de cette bouillie, et donc le grammage et l’épaisseur des feuilles, dépendait de la forme et de la dimension de ces clous.

2) Le mouvement des maillets était généré par la force de l’eau qui tombait sur une roue à contrepoids (meule), actionnant ainsi un arbre de transmission (fuseau). Une fois la bouillie prête, on la déposait dans une cuve carrelée de majoliques. On y puisait ensuite la «forme», qui comprenait un cadre de bois (châssis), le filigrane au milieu et un tamis de fils de laiton et de bronze. Le filigrane contenait les marques de fabrication et servait à distinguer les différents papetiers. Ces marques, visibles à contre-jour, représentaient des symboles civils ou religieux ou des blasons. Les plus anciennes feuilles remontent au XIIIème siècle et avaient en filigrane les armoiries de la ville, la croix à huit pointes et les blasons d’anciennes familles.

3) Après l’égouttage, on pouvait détacher la feuille de la forme et la transférer sur un feutre de laine. Différentes couches de feuilles encore très mouillées et de feutres de laine étaient empilées en alternance.

4) Cet ensemble était alors pressé dans une presse en bois pour faire égoutter l’excédent d’eau. Les feuilles étaient ensuite détachées une à une des feutres et portées dans l’étendoir pour le séchage définitif à l’air libre. C’est pour cette raison que l’on construisait les étendoirs dans la partie la plus élevée, donc plus aérée, de la fabrique.

5) Enfin les feuilles étaient recueillies en paquet dans une pièce appelée «allisciaturo» (lissage) où on les repassait pour les lisser.

Ravello

Ravello

Ravello est une petite ville aux origines très anciennes située en face du Golfe de Salerne.
La beauté de ce lieu a inspiré des poètes, peintres et musiciens au cours des siècles. C'est ici que Wagner séjourna et fut inspiré par la beauté magique de Villa Rufolo et de ses jardins pour créer son opéra Parsifal.

Avant lui, Boccace parle de Ravello, une ville riche de monuments, dans les histoires de Décaméron dédiées au “commerçant” de Ravello, Landolfo Rufolo et ses voyages autour du monde.
Ravello, avec ses arches et ses tours antiques, le splendide décor du ciel bleu et de la mer comme par exemple celui du belvédère de Villa Cimbrone, est un trésor artistique. Par exemple, les portes de bronzes de Barisanus de Trani datant du XIème siècle, une chaire couverte de mosaïques à motifs et animaux fantastiques que vous pouvez admirer dans la cathédrale.
Le vin produit à Ravello est l'un des meilleurs tout comme le climat et la bonne humeur de ses habitants.

La Villa Cimbrone fut construite pour la famille aristocratique Accongiagioco au XIXème siècle. Elle fut découverte à l’état d’abandon par pur hasard, fut sauvée et restaurée par Lord Grimthorpe, un riche gentleman britannique qui aima Ravello. Il l'acheta en 1904 et la transforma en une délicieuse folie.
Inspirée par la fille de Lord Grimthorpe, une autre villa tout aussi charmante fut construite au bord de la mer dotée d'un panorama incomparable sur toute la côte et la mer.
La Villa Rufolo connut son apogée sous le règne de Charles d'Anjou, Roi de Naples de 1266 à 1285. A cette époque, la famille Rufolo comptait dans ses rangs un évêque, John James et Matthew – un banquier, et Lawrence, un gouverneur dans les Abruzzes.
Au siècle dernier, un botaniste écossais, Francis Neville Reid, acheta la propriété et la restaura. Puis la villa fut achetée par le Comité Départemental de Tourisme et les concerts commémoratifs de Wagner se déroulent ici tous les étés.

Positano

Positano est l'une des perles de la Côte Amalfitaine. Une petite ville accrochée à un amphithéâtre rocheux entre ciel et mer, ce qui caractérise toute la zone et rend le paysage magnifique grâce aux formes que la nature a créée.
La ville est située sur les pentes des versants montagneux surplombant une petite baie.
Son paysage, son climat doux et sa beauté naturelle font de Positano une localité très touristique.
Si vous venez la visiter, ne ratez pas les boutiques colorées avec la célèbre “Mode de Positano”.
Au-dessus de Positano, on trouve le petit village de Montepertuso, entouré d'oliveraies, de noisetiers, de vignobles en terrasses. Derrière le village, il y a un ravin plongeant dans la mer. Le 2 juillet, les habitants fêtent le festival de la montagne, un résultat miraculeux d'un combat entre la Vierge Marie et le Diable.

Le fjord à Furore

Nichée dans une faille de la roche, Furore surplombe la mer. Le bruit de la mer dans le fjord, le contraste créé par les différentes couleurs fantastiques du paysage font de cette vallée un lieu charmant.
Une succession d'escaliers permet d'accéder aux habitations accrochées à la pente.

Pontone Minuta

En grimpant les escaliers depuis la Valle dei Mulini (la Vallée des Moulins), vous arriverez à Pontone Minuta. La tristement célèbre Reine Jeanne de Naples fut décapitée dans la Tour du Ziro.

Pogerola

A 15 mn de bus d'Amalfi. Vous pouvez visiter l'église Santa Maria et déjeuner sur place. Pour retourner, vous pouvez prendre le bus pour Amalfi ou prendre le sentier depuis la place. La promenade dure environ 40 minutes.

Maiori

Le prince Sicard de Salerne construit Maiori au IXème siècle. Aujourd'hui, la ville survit grâce au tourisme et produit vins et citrons. C'est une charmante localité avec des habitants accueillants. Il y a de nombreux bons restaurants et bars. Maiori possède la plus longue plage de la côte. “Il lungomare” est une promenade agréable au bord de mer. L'église principale de Maiori est dédiée à Santa Maria a Mare et la fête du saint patron a lieu du 14 au 16 août. Corso Reginna est la principale rue commerciale de la ville et vous y trouverez magasins, une pharmacie, etc...

Atrani

Atrani est une pittoresque localité tranquille située dans une gorge entre deux montagnes, à environ deux cents mètres d'Amalfi.
Au Moyen-Age, Atrani faisait partie de la célèbre République Maritime d'Amalfi dont les notables y avaient établi leur résidence.
Aujourd'hui, c'est un simple village de pêcheurs où les ruelles venteuses sont restées inchangées.

Vietri sul Mare

Située à seulement 3 km de Salerne, Vietri sul Mare marque le début de la Côte Amalfitaine. La partie haute de la ville offre une vue sur Salerne et une route sinueuse descend vers la plage et Marina di Vietri.
D'origine étrusque, elle eut un rôle important pour le commerce de la pêche à l'époque romaine.
Depuis le Moyen-Age, Vietri est célèbre pour sa production de céramique. Elle connut son apogée au XVIIème siècle lorsque la ville possédait plus de fourneaux. Aujourd'hui, le visiteur peut choisir des pièces de céramique (des petites bouteilles et set de café au statuettes d'animaux).

Minori

Minori est une charmante localité de la Côte Amalfitaine, un miracle d'harmonie et de beauté naturelle.
Cette petite ville vous séduira rapidement avec ses maisons regroupées des deux côtésdu fleuve Regina Minor qui serpente dans la vallée et ses citronniers cultivés en terrasses.
Vous découvrirez un monde riche d'histoire grâce aux églises, manoirs et les vieux moulins.
Vous pourrez vivre un passé lointain en assistant aux processions religieuses, en écoutant les chansons pieuses, en lisant la poésie sur le territoire et la mer, en admirant la patience du paysans et des pêcheurs.
L'offre touristique est vaste mais la plus importante regarde l'archéologie, la gastronomie et les traditions religieuses.

“Gusta Minori”

Début septembre et pendant une semaine, Minori revit ses propres traditions et ses saveurs antiques. Cet événement, ouvert aux touristes et aux habitants, célèbre surtout les traditions gastronomiques de toute la Côte Amalfitaine.
Les rues étroites de la ville exposent l'artisanat local avec la participation des femmes, de cuisiniers, de pêcheurs et d'agriculteurs.
Toute la communauté revit et récite des pages oubliées de leur histoire.

Il s'agit, en fait, d'un événement gastronomique de haute qualité et de niveau international. Toute la population se livre à une compétition amicale pour exposer les traditions culturelles de la ville, y compris la fabrication de pâtes de Minori, renommée depuis le Moyen-Age, grâce à l'invention au XVIIème siècle de la "NGIEGNI" (un dispositif qui augmente la production de pâtes aux niveaux industriels).
Minori est devenue une sorte d'usine ouverte, chaque espace (public ou privé) disposant d'un bon système de ventilation pouvait être transformé en une exposition permanente de tous les types de pâtes suspendues pour le processus de séchage. Même sur la promenade du front de mer malgré une brise fraîche de la mer et de l'ombre, les formes les plus traditionnelles de pâtes y étaient mises à sécher; les Ndunderi, Cocce, Cannarocini, Maccaroni, Vermicelli et Tagliarelli (tous les types de pâtes traditionnelles).

La ville était la vitrine des fabricants de pâtes de Minori qui mélangeaient le grain de la plaine du Sele et du Cilento avec l'eau de la rivière Reginna Minor.
En septembre,
à Minori a lieu une grande fête et la ville expose toute sa meilleure tradition depuis la gastronomie, l'art et la littérature pour présenter une dégustation par les gourmets italiens et européens.

AmalfiSHOPPING

Shopping, le long de la Côte Amalfitaine, signifie acheter des produits locaux et artisanaux dans chaque petit village tout en chinant dans les petits marchés et les magasins cachés dans les rues étroites.

La mode à Positano

Pendant plus de 30 ans, la mode de Positano était célèbre, surtout pour ses vêtements de plage. Cette mode est inspirée par la fantaisie, la créativité et le goût gouvernés par des règles esthétiques rigides.
Les couleurs blanches et jaunes font penser au soleil, le vert aux Monts Lattari, les nuances du coucher du soleil, le bleu de la mer et du ciel.
Les magasins se trouvent autour de la place principale Piazza Mulini et les ruelles en direction de la mer. On trouve aussi des chaussures et des sandales artisanales vendues dans les petites boutiques artisanales.

Le Musée du Papier d'Amalfi

L'artisanat d'Amalfi est représenté par la fabrication du papier d'origine chinoise. Pendant très longtemps, Amalfi a été considérée comme l'un des premiers lieux de fabrication du papier en Italie. Aujourd'hui, seules deux usines sont encore présentes: une produit essentiellement du papier pour des publications prestigieuses et du papier à lettre; l'autre produit de la pellicule protectrice.

Citrons

Le célèbre “Sfumato Amalfitano”, est aujourd'hui utilisé non seulement comme une boisson rafraîchissante mais aussi pour faire des gâteaux et la liqueur appelée limoncello. La principale zone commerciale d'Amalfi est Piazza Duomo et les ruelles situées derrière.

Le corail et la céramique

Un produit artisanal célèbre de Ravello est le corail, recueilli par des plongeurs spécialisés dans la mer de la Côte Amalfitaine. Les orfèvres locaux sont capables de créer des magnifiques bijoux, colliers et camées. Les magasins de céramique et les petits ateliers de corail se trouvent autour de la place principale de Ravello. On trouve aussi des magasins à Via Roma.
Horaires d'ouverture: 09 h 30 –13 h et 17 h – 20 h 30. Les magasins restent ouverts tard le soir durant la haute saison, souvent jusqu'à 23 h en juillet et août.

Amalfi CoastLES MARCHES

Ravello et Amalfi

L'artisanat local de Ravello et d'Amalfi est la céramique. Vous trouverez un vaste choix de souvenirs (service de table par exemple). Amalfi est aussi connue pour sa fabrication de papier.

Sorrente

Sorrente a été célèbre pendant de nombreuses années pour son artisanat local ou marqueterie. Vous pouvez acheter des magnifiques boîtes à musique, tables de café, cadres et beaucoup d'autres objets. Au XVIème siècle, plusieurs maitres charpentiers de Sorrente fabriquaient déjà des marqueteries sur les choeurs des églises de Naples et des meubles pour les palais. L'industrie s'est beaucoup développée depuis le début du siècle dernier. Jusqu'ici, le tissage était l'artisanat le plus important. La croissance de l'industrie de la marqueterie est dûe à un ébéniste de Sorrente, Antonio Damora, qui en 1825 fut convoqué à Naples pour restaurer les meubles du Palais Royal. A son retour à Sorrente, il enseigna à ses collègues ce qu'il avait appris de son expérience napolitaine. De nombreux ébénistes ouvrirent par la suite des boutiques dans le vieux centre ville. Au début, la marqueterie signifiait gravures sur bois et décorations reproduisant les motifs pompéiens et classiques. Plus tard, l'artiste napolitain Filippo Palazzi influença le style et les gravures devinrent plus réalistes. Le développement de l'industrie provoqua le remplacement de la gravure par le dessin à la plume, réduisant le temps de travail. Au même moment, l'école artistique de Sorrente ouvrait ses portes en 1886. A partir de 1940, les artisans faisaient partie du paysage. Enfin, une machine fut inventée pour les mosaïques qui a petit à petit amélioré la fabrication. Aujourd'hui, la marqueterie constitue un des piliers de l'économie locale.

Torre del Greco

Pendant de nombreuses années, l'artisanat local de Torre del Greco a été le corail et le camée. Le prix de chaque pièce dépend de la qualité du corail / camée et de la gravure. Vous pouvez admirer des exemples intéressants de camée à la bijouterie de Bimonte située Via R. Giuliana 62 à Sorrente.

L'art du camée

Le camée, dont les origines remontent à 600 avant J.C., est une technique de gravure en bas-relief. Au début, il était gravé sur de la pierre dure puis avec la disparition de cette pierre sur des conques. Les principales typologies de coquillages sont les suivantes:

1) conque cornaline
Rougeâtre sur fond orange. Figure blanche sculptée.

2) conque sardonique
Fond brun foncé. Figure de couleur crème sculptée.

3) nacre
Fond blanc foncé. Figure gris irisé sculptée.

4) conque rosaline
Fond rose pâle. Figure de couleur blanche sculptée.

Il est aussi possible de trouver des gravures de camée sur corail, malachite et pierre précieuse.
L'école artisanale locale est la meilleure du monde. L'art de la gravure est transmis de père en fils, de génération en génération, faisant vivre encore aujourd'hui l'ancienne technique à travers le temps.

SE PROMENER AUTOUR DE LA COTE AMALFITAINE

Amalfi n'est pas seulement connue pour sa beauté et pour sa proximité aux nombreux sites archéologiques mais aussi pour ses nombreuses possibilités de promenades non connues des touristes et pour ses coins cachés.
Pour mieux connaître les collines tout autour, voici deux excellents livres:

“Landscape of Sorrento and the Amalfi Coast”
De Julian Tippett, disponible dans les librairies d'Amalfi, Positano et Ravello. Prix: environ 15 €.
Ce livre couvre une grande partie d'Amalfi, Atrani, Pogerola et Ravello. Il s'agit d'un livre de poche. Les propositions de promenades vont de 45 mn à 5 h de marche et chacune est expliquée dans les moindres détails.

“The Ravello Itinerary”
D'Adinolfi et Amato, disponible dans les magasins de souvenirs de Ravello. Prix: environ 13 €.

Ce livre parle de Ravello et ses environs. A l'intérieur, il y a de belles photos en noir et blanc du panorama durant vos promenades.
Pour ces promenades le long du littoral, il est conseillé d'utiliser des chaussures très confortables ou des chaussures de sport. Rappelez-vous que descendre des escaliers est aussi fatiguant que les monter!
Le meilleur moment de l'année pour la randonnée pédestre est de début avril à fin juin et de début septembre à fin octobre.
N'oubliez pas votre appareil photo pour capturer les vues uniques!.

Ravello/Minori
Suivez la ruelle à gauche des portes de la Villa Rufolo jusqu'à des escaliers. Continuez tout droit puis tournez à gauche. Vous devez descendre environ 1100 marches. La vue est magnifique. Une fois atteint la bifurcation (à Via Marmorata), allez à gauche et vous arriverez à Minori.

Maiori/Minori

Descendez Corso Regina puis prenez la première rue à gauche qui vous amène à l'église principale, Santa Maria a Mare. Montez les escaliers et continuez jusqu'à aller au-delà de la montagne de Minori. La durée moyenne des promenades est de 40 minutes à une heure. A 150 m de l'église de Santa Trofimena, vous trouverez un escalier typique de basalte qui vous amènera au village de Torre. On trouve une petite place d'où vous pouvez admirer le paysage de Minori et où il est possible de boire l'eau de source "de la petite fontaine". Pendant votre promenade, vous pouvez admirer les citronniers cultivés en terrasses à flant de montagne grâce au travail des fermiers de Minori. Ne ratez pas la visite de la petite église de San Michele di Torre datant du XVIIème siècle.

Minori/Torre /S. Nicola
Une fois à Torre, au lieu de prendre le chemin pour Maiori, tournez à gauche et allez tout droit jusqu'à arriver au couvent du XIIème siècle qui est aujourd'hui consacré au culte de San Nicola. En montant vers le couvent, vous remarquerez le changement de la culture en terrasses des citronniers aux châtaigniers et aux pins. Arrêtez-vous pour profiter du silence qui y règne. Sur le chemin du retour, traversez la zone connue comme "San Gineto" puis vous arriverez au clocher Annunziata datant du XIème siècle, un exemple typique du style tyrrhénien.

Minori/Auriola/Sambuco/Ravello
Montant Via Pioppi, vous vous trouverez devant une ancienne papeterie abondonnée. Après avoir gravi les escaliers, vous arriverez à Auriola. Continuant l'escalade, vous verrez encore des citronniers cultivés en terrasses: vous êtes arrivés au village de Sambuco et un peu plus haut se trouve la ville de Ravello.

Minori/Villa Amena/Torello/Ravello
Tout près du siège d'ASCOM (Chambre de Commerce) de Minori (Vicolo S. Lucia, 3), il y a une ruelle appelée "S. Lucia" car autrefois s'y trouvait un couvent. Aujourd'hui, il y a une église et les escaliers situés derrière vous portent au village de Villa Amena où il est possible d'admirer les anciennes églises consacrées à San Gennaro et à la Madonna delle Grazie. En montant vers le village de Torello, on arrive à Ravello. Redescendez les escaliers situés au milieu des oliviers du cimetière de Ravello.

Important
Quelques conseils pour les promeneurs.

Que prendre avec vous
Climat: vêtements imperméables et chauds appropriés aux différents climats de l'année.
Chapeau: nécessaire pour se protéger du soleil en été.
Chaussures: chaussures de sport ou chaussures avec semelles en caoutchouc sont parfaites pour la plupart des randonnées.
Boire de l'eau: pour éviter la déshydratation surtout durant les mois les plus chauds.

Précautions
Restez sur les sentiers.
Ne marchez pas seul.
Prenez un téléphone portable.
Communiquez à quelqu'un votre trajet et maintenez-le.
Ne prenez pas de risques.

Respectez la nature
Ne pas faire de feu.
Ne pas déraciner des arbres ou cueillir des fleurs sauvages.
Ne pas laisser des déchets.

JARDINS DANS LA CAMPANIE

En Italie du Sud, le climat est idéal non seulement pour les olives, les oranges et les citrons mais aussi pour les plantes/fleurs exotiques. Le sol autour de Naples (volcanique) est particulièrement riche et fertile, portant quatre récoltes par an, un fait certainement apprécié par les Romains.
Le jardin de Lady Walton sur l'île d'Ischia est bien protégé.
A Pompéi, ville détruite par la lave en l'an 79 après J.C., de nombreux jardins ont été mis au jour et grâce aux fresques retrouvées, certains ont été reconstruits, même s'il existe des incertitudes sur les plantes cultivées à l'époque.

Au XVIIIème siècle, le Palais Royal de Caserte possédait le jardin architectural le plus important de la région, inspiré du Palais Royal de Versailles. De Ravello, le long de la Côte Amalfitaine, vous pouvez visiter la Villa Cimbrone située sur le belvédère, véritable balcon dominant la mer d'une façon vertigineuse avec la vue magnifique du littoral et de la Villa Rufolo où Wagner fut inspiré pour composer "Parsifal".

Les jardins du Palais Royal de Caserte et “le jardin anglais”
Ouverts tous les jours et toute l'année de 9 h à 12 h 30 (palais) et de 9 h à 16 h 30 (jardins)
Les jardins s'étendent sur 3 km derrière le grand palais agrémenté de pelouse verte, des haies de charme et une cascade de fontaines, le tout dans un style baroque français. Il a été construit par Charles III de Bourbon pour rivaliser avec les jardins de Versailles. La visite des jardins finit par la cascade et la fontaine de Diane et Actéon. Il faut savoir que l'eau provient de l'aqueduc du Mont Taburno situé à 50 km.
Le jardin, les cascades d'eau et la conception du grand palais ont été conçus par Luigi Vanvitelli entre 1752 et 1774. Le jardin a débuté en 1762 et a été terminé par Carlo Vanvitelli en 1779.

Le Jardin anglais a été fut amélioré vers la fin de 1780. Adjacent au jardin baroque de Vanvitelli, il a été conçu pour être un contraste complet avec le naturalisme. Le jardin avait un rôle de détente et il possédait aussi des arbres exotiques, des fruits et des récoltes agricoles dans le cadre d'un plan expérimental d'acclimatation. Un des premiers camélias en Europe y fut planté.
Aujourd'hui, on peut voir des magnolias, des tulipes et des arbres à camphre, des palmiers, des eucalyptus, ginkgos, nolinas et des yuccas.

LA MORTELLA – LES JARDINS WILLIAM WALTON GARDENS A ISCHIA
Ouverte d'avril à octobre (mardi, jeudi et samedi) de 9 h à 17 h.
Situés Via E. Calise, à l'extérieur du village de Forio. Une oasis de verdure avec des fougères, des palmiers, des arbustes et des bulbes. La Mortella est un jardin luxuriant sur le versant de la colline. On peut admirer des pins parasols, ilex et arbousiers, cyprès d'Italie, myrthe commun (d'où le nom de Mortella), genêt d'Espagne, cistes, pistachiers, romarin, cyclamens sans oublier les fontaines et les piscines.
Le compositeur William Walton et sa femme, Susana, vinrent ici en 1956, réalisant le jardin avant de construire la maison en 1962. Le jardin, souvent lieu de concerts, est d'une beauté extraordinaire.

Villa Cimbrone, Ravello
Ouverte tous les jours d'avril à octobre de 9 h à 17 h.
A 15 mn à pied de Piazza Duomo. Située au sommet d'une falaise, elle offre une vue sur la mer Méditerranée. Quelques mètres après l'entrée, on arrive à une passerelle en bois d'où on peut voir le Temple de Cérès, le point central du jardin.
Aujourd'hui, la villa est un plaisir pour les yeux alors qu'au XIIème siècle elle était abandonnée jusqu'à ce qu'elle fut achetée en 1904 par Lord Grimthorpe. Il fit appel à Nicola Mansi pour la restaurer dans un mélange de styles (y compris le style édouardien), temples, une grotte, un étang et des chemins sinueux. En 1917, Mansi restaura le cloître datant du XIVème siècle et mit des statues un peu partout dans le jardin.

Villa Rufolo
Ouverte tous les jours d'avril à octobre de 9 h à 13 h et de 15 h à 17 h.
Située tout près de la place principale de Ravello, la contruction du jardin est extraordinaire. Il possède 3 terrasses. La terrasse supérieure a des plantes exotiques sempervirentes, des haies d'euonymus, aucuba, myrte et fuchsia, cultivées à l'ombre des grands pins parasol et la promenade de lauriers-roses offre un panorama sur la côte.
Il s'agit de l'un des endroits les plus anciens d'Italie. La Villa Rufolo date du XIIIème siècle, elle fut construite pour la famille Rufolo avec des styles byzantin et normand. En 1851, elle a été achetée par un Écossais, Frances Neville Reid, un diplomate vivant à Naples et un collectionneur d'antiquités romaines. Aujourd'hui, la villa est le siège du Centre Culturel de l'Université Européenne et elle fut visitée par Boccace durant son exil à Florence au XIVème siècle et par Wagner en 1880 qui l'a inspiré pour écrire le rêve du jardin magique de Klingsor pour son opéra Parsifal.

 

PLAGES ET BAIGNADE

Amalfi Coast

Profitant du panorama et du climat des localités, certains d'entre vous voudront rentrer chez soi avec un joli bronzage. Il est donc important, surtout la première semaine de vos vacances, d'être prudent et éviter les coups de soleil.

Dû au relief de la Côte Amalfitaine, il faut descendre des escaliers pour atteindre certaines plages. La majorité est publique. Vous pouvez louer des transats, des parasols et des chaises longues. Les prix sont normalement affichés à l'entrée de la plage. La plupart des plages disposent aussi de douches d'eau douce et de cabines.

Amalfi

La plage d'Amalfi est quasiment publique et est située au niveau de la route. Descendez quelques marches et vous trouverez le long de la plage des cabines, des parasols, des chaises longues à louer, 3 bars et des snacks.

Vettica di Amalfi

On peut rejoindre la plage appelée Santa Croce soit par bateau depuis le port d'Amalfi (près du parking) ou par la route principale, à environ 2 km d'Amalfi direction Positano. Il faut descendre environ 450 marches depuis la route principale pour arriver à la plage, ce qui peut être très fatigant. Il y a un snack bar et un restaurant. Il est aussi possible de louer des parasols et des chaises longues.

Positano

Vous pouvez rejoindre Positano en prenant le bus de la compagnie Sita, descendez au premier arrêt. D'ici, il faut marcher environ 25 mn pour rejoindre la plage principale. Il y a deux plages à Positano. On peut rejoindre la plage principale, appelée "Fornillo", par un sentier près de l'Hôtel Covo dei Saraceni en suivant les indications. Les deux plages ont une partie publique, la partie privée dispose de cabines et de douches d'eau douce ainsi que des restaurants et des magasins proches.

Atrani

La plage est située au-dessous de la route principale. On peut y arriver en descendant les escaliers à côté de la pharmacie ou descendre à pied la route qui vous amène au village. Il n'y a pas de cabines et on ne peut ni louer des parasols ni des chaises longues.

Castiglione – Lido di Ravello
La plage est considérée comme étant la plage de Ravello. Elle est située à 1 km d'Amalfi, près d'Atrani en direction de Salerne. Il faut descendre de nombreux escaliers pour atteindre la plage depuis la route principale. Il y a un petit snack-bar. Il est possible de louer des cabines et des transats. La majeure partie de cette plage est publique.

Minori
Cette plage est surtout privée, une toute petite partie est publique. Sur la plage, on trouve trois bars de plage qui louent des parasols et des chaises longues. Vous pouvez arriver à Minori en prenant les bus bleus de la compagnie Sita depuis Amalfi. La plage est au niveau de route, il n'y a donc pas d'escaliers pour atteindre la partie publique et juste quelques escaliers depuis les bars de plage.

Maiori
La plage de Maiori est la plus grande plage de la Côte Amalfitaine. Maiori est à moins d'1 km de Minori en direction de Salerne. Il y a de nombreux bars de plage où vous pouvez louer des parasols et des chaises longues. Ils sont dotés de douches d'eau douce, y compris la partie publique de la plage. La plage est au niveau de route, il n'y a donc pas d'escaliers. Il y a des restaurants et des magasins tout près.
N.B.: une règle générale en Italie sur les plages: en cas de drapeau rouge, il est dangereux de se baigner au-delà de ce point de sécurité. Un drapeau blanc indique que vous pouvez nager en toute tranquillité.


FETES LOCALES ET JOURS FERIES

1 janvier – Nouvel An.
6 janvier – Epiphanie.
4 mars – Carnaval du Mardi Gras.
19 mars – San Giuseppe, Fête des Pères.
Vendredi Saint – De nombreuses processions ont lieu (jour non férié).
Dimanche et lundi de Pâques.
De mi-avril à mi-mai – Printemps concerts de musique en chambre à Ravello et Positano.
25 avril – Fête de la Libération.
1 mai – Fête du travail.
3ème dimanche de mai – Fête de San Pantaleone, patron de Ravello.
2 juin – Fête de la République.

Juin – juillet – Concerts de Wagner à Villa Rufolo, Ravello & concerts de musique classique au Cloître du Paradis à Amalfi.
13 juillet – Santa Trofimena, patronne de Minori. Procession et feu d'artifice.
27 juillet – San Pantaleone, patron de Ravello. Procession et feu d'artifice.
Août – Concerts nocturnes à Ravello.
10 août – Nuit de San Lorenzo à Scala.
15 août – L'Assomption. Procession et feu d'artifice à Positano et Maiori.
Septembre – octobre – Semaine internationale de la musique de chambre à Ravello.
Octobre – Fête de la châtaigne à Scala, musique folk et stands de produits locaux.
1 novembre – Toussaint.
2 novembre – Toussaint.
30 novembre – Sant'Andrea, patron d'Amalfi.
8 décembre – L'Immaculée Conception.
25 décembre – Noël

26 décembre – Santo Stefano


A VOIR

Musées, galeries et sites archéologiques

Naples

Le Musée Archéologique National
Piazza Museo 35
Ouvert de 9 h à 17 h 30. Fermé le mardi.
Le musée fut choisi par Charles III de Bourbon pour abriter les grandes collections archéologiques, rassemblant les découvertes de Herculanum et Pompéi.

Le Musée Capodimonte
Palazzo di Capodimonte
Ouvert de 10 h à 18 h. Fermé le lundi.
Le musée abrite la galerie de peinture dont la collection principale est celle des Farnèse. La galerie du XIXème siècle conserve plus de 1300 œuvres d'art en majolique, céramique, porcelaine et bijoux.

Le Palais Royal
Piazza Plebiscito
Ouvert de 9 h à 18 h. Fermé le mercredi.
Ce majestueux palais a été construit au début du XVIIème siècle pour les Vice-rois. Il devint plus tard la résidence des Bourbons et des princes de Savoie. Les magnifiques salles sont ornées de peintures, de porcelaines et de tapisseries.

Le Théâtre San Carlo
Via San Carlo
Ouvert de 9 h à 12 h (sauf en cas de répétitions)
Construit en 1737 pour Charles III, 40 ans avant la Scala de Milan. Un des opéras les plus célèbres d'Europe, un lieu splendide par sa décoration et son acoustique parfaite.

Amalfi

L'ANCIEN ARSENAL D'AMALFI
Via degli Antichi Arsenali
Ouvert tous les jours.

Pompéi

SITE ARCHEOLOGIQUE
Ouvert tous les jours de 9 h au coucher du soleil.
La ville de Pompéi, détruite en l'an 79 après J.C. par l'éruption du Vésuve, a été découverte grâce aux fouilles commencées en 1748 et approfondies de 1860 à aujourd'hui. La disposition des villas, des édifices publics, des maisons, des magasins, des œuvres d'art et des témoignages de la vie quotidienne ont fourni une bien meilleure connaissance de la culture romaine et du mode de vie.

HERCULANUM

SITE ARCHEOLOGIQUE
Ouvert tous les jours de 9 h au coucher du soleil.
Cette ville romaine a elle aussi été détruite par l'éruption du Vésuve. La partie antique de la ville, découverte en 1738, est tout aussi importante et intéressante que Pompéi. Ensevelie sous de la lave en fusion, la ville a été parfaitement préservée. Des nouvelles fouilles entreprises ces dernières années ont permis de découvrir un grand bateau et des douzaines des victimes de l'éruption.

PAESTUM

MUSEE ARCHEOLOGIQUE
Via Nazionale
Ouvert de 9 h à 13 h 30. Fermé le lundi.
Il s'agit de l'un des plus importants d'Italie. Il conserve des restes provenant de la zone archéologique. Le musée abrite des objets en terre cuite, en bronze et des poteries datant de l'époque grecque.

TEMPLES
Ouvert tous les jours de 9 h au coucher du soleil.
Cette étonnante zone archéologique est une contribution inestimable à la culture occidentale. Fondée au VIIème siècle, des murs intacts encerclent la ville. A l'intérieur, on trouve le Temple de Neptune, la Basilique, le Temple de Cérès, le Temple Italique et le Forum.

CASERTE

LE PALAIS ROYAL
Les appartements et les jardins sont ouverts de 9 h à 18 h. Fermé le lundi.
Le Palais Royal, un chef-d'œuvre conçu par Vanvitelli, est l'une des constructions monumentales les plus grandes et impressionnantes d'Italie. Le magnifique parc s'étend sur 3 km avec des étangs à poissons, des fontaines et des cascades artistiques.

CAPRI

MUSEE DE VILLA DE SAN MICHELE
Viale Axel Munthe
De mai à septembre ouvert de 9 h à 18 h.
Octobre, mars et avril ouvert de 9 h 30 à 16 h.
La Villa, qui offre un panorama magnifique grâce à sa position géographique, était la maison de l'écrivain et médecin suédois Axel Munthe. Le musée, créé par la fondation qui porte son nom, conserve des antiquités grecques et romaines, des marbres médiévaux et des meubles de différentes périodes.

SORRENTE

LE MUSEE CORREALE
Via Correale
Ouvert de 9 h à 14 h. Fermé le mardi.
Le musée créé en 1917 abrite des découvertes d'époque grecque et romaine, des marbres médiévaux, des meubles du XVème au XVIIIème siècle et des peintures de l'école Napolitaine. Une section est consacrée à l'artisanat local de l'ébénisterie. Il y a aussi une jolie exposition de poteries, majolique, horloges et dentelle.

LE MUSEE INTARSIO
Via San Nicola, 28
Ouvert de 9 h 30 à 13 h et de 16 h à 20 h. Fermé le lundi et les jours fériés.

Le musée est situé dans un palais patricien du XVIIIème siècle récemment restauré. Il expose une riche collection de meubles en bois incrustés et des objets faits par les maîtres de marqueterie de Sorrente du XIXème siècle. Il abrite aussi une documentation de la marqueterie en bois italienne datant du XVème au XIXème siècle. Dans la boutique située au rez-de-chaussée, vous trouverez des meubles incrustés et des objets en vente pour la promotion de la renaissance culturelle de la production incrustée moderne.
Pour réservations et informations sur les visites guidées (1 h), veuillez téléphoner au 0818771942.

TRANSPORTS PUBLICS

Ferries reservation

BUS

Un très bon réseau d'autobus (compagnie SITA) opère le long de la Côte Amalfitaine, de Ravello à Amalfi, Sorrente, Positano, Salerne et Naples.
L'arrêt principal du bus à Ravello est devant le restaurant "Jardin". En partant de Ravello pour d'autres destinations, vous devez changer à la gare routière de compagnie Sita à Amalfi. L'arrêt principal du bus à Amalfi est situé Piazza Flavio Gioa, tous les bus arrivent et partent de là.
Le billet doit être acheté avant de monter sur les bus et ne pas oublier de le composter afin d'éviter une amende. Les billets sont valables uniquement pour une course et peuvent être achetés dans les bureaux de tabac et certains bars.

Un bus circule régulièrement autour de Positano. Vous pouvez payer à bord. Il y a de nombreux arrêts (fermata) le long du parcours. La durée moyenne est d'environ 20 mn pour l'aller-retour.

TAXIS
Les taxis sont disponibles sur les places principales de Ravello, Amalfi et Positano. Négociez le prix avant de monter à bord car les taxis sont assez chers.

FERRY ET HYDROGLISSEURS
Les ferries et les hydroglisseurs opèrent quotidiennement d'Amalfi "Molo Pennello" à côté de la Piazza Flavio Gioia à Capri et Positano.
Tous les ferries et des hydroglisseurs en direction de Capri s'arrêtent à Positano. Les billets peuvent s'acheter à la réception d'hôtel et sur "Molo Pennello" avant le départ. Rappelez-vous que vous devez vous présenter sur le quai au moins 30 mn avant le départ.

 

book-now

Offres Spéciales


Buy now

×

Login

Please login using your credentials recived by email when you register.

  or   Créer un compte

Mot de passe oublié ? |  Identifiant oublié ?

×

Register now


I'm a small Introtext for the Register Module, I can be set in the Backend of the Joomla WS-Register Module.



  or   Login
×